Candidature Ombrya.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Candidature Ombrya.

Message par Ombrya le Jeu 9 Fév - 12:32

N'enviez vous pas ce corbac empli de plénitude qui survole le monde des douze ? Son plumage noir fend le ciel à toute vitesse, rentrant en parfaite harmonie avec la lune argentée, pleine ce soir. C'est l'esprit libre qu'il se laisse bercer par l'air frais du crépuscule, bien loin de toute cette agitation humaine. Il n'obéit qu'aux instincts primaires de sa race, chanter et fêter une louange à la mort, besoins qui lui ont valus d'être détestés par les habitants du monde des douze. Quel curieux paradoxe que de châtier un animal faisant les louanges de la mort, quand on s'est soit même chargé de l'engranger, ne trouvez vous pas ?
Mais en cet instant, le corbac est tout excité. Son œil vitreux s'agite dans tous les sens, ses plumes sont hérissées et son cœur bat la chamade. En réponse à cet état, il croasse. Croasse. Croasse encore et toujours. Pourquoi s'en priverait il alors que le spectacle ayant lieu sous lui est un véritable hymne au désespoir ?
   Un océan de rouge, parsemé de pigments bleutés, voilà ce qui s'y trouve. On peut y trouver des cadavres aux membres mutilés, des armes brisées par la conviction de quelques âmes innocentes croyant se battre pour le bien de la nation, et des cuirasses bleues ou rouges, censées représenter les valeurs de cette même nation.
   Au milieu de ce joyeux massacre trône une personne. Il s'agit d'une femme portant une armure bontarienne. Cette dernière est facilement reconnaissable de par son bleue très clair et de son ornement d'émeraudes. La disciple de menalt était de taille moyenne avec un physique plutôt svelte et agile. Au vu de ses traits assez fins, elle n'avait même pas la vingtaine. Son heaume était fixement enfoncé sur son crâne, ne laissant apparaître que ses deux grands yeux verts pâles. Ces derniers étaient posés sur un soldat brakmârien juste devant elle, dont le crâne semblait avoir été fracassé par une faux. Elle s'approcha du cadavre et s'agenouilla pour mieux l'examiner. Il s'agissait d'un homme d'une cinquantaine d'années environ. Son visage balafré laissait transparaitre que cette bataille n'était pas la première mais qu'en revanche elle serait la dernière. Un détail interloqua fortement la jeune femme. En passant ses doigts sur ses yeux, elle avait recueilli sur son pouce une... larme ? Cet homme, travaillant pour la cité sombre, allié de démons tous aussi cauchemardesques les uns que les autres, avait pleuré ? Quel en était la raison ? Une femme, des enfants ? Ou peut être le sentiment de n'avoir été qu'un pion sur l'échéquier géant opposant Bonta et Brakmâr ? Si la dernière raison était la bonne, alors elle ne comprenait que trop bien ce qu'il avait ressenti. Elle l'enviait peut être même, car dans son salut il était délivré.
   Une fine pluie commença à s'abattre sur le champs de bataille, balayant la larme du doigt de la jeune soldat. Une poignée de ses alliés bontariens, vingt peut être trente à tout casser, se regroupa derrière la jeune femme. Un disciple de Iop se posta à côté d'elle, leva la tête vers le ciel torturé et murmura d'une voix sombre :



« C'est la fin. Puissent les douze nous bénir et nous pardonner ce massacre ... »


   La jeune femme leva la tête à son tour et le spectacle qui s'offrait à elle la laissa sans voix. Une armée de cuirasses rouges avançait à grands pas dans leur direction. Au milieu, des créatures d'une dizaine de mètres semblant tout droit sortis de l'onirique marchaient en faisant trembler la terre autour d'eux, prêt à dévorer la moindre petite parcelle de l'âme des quelques soldats bontariens. Le ciel n'échappait pas à cet épouvantable spectacle, regroupant des centaines de démons chevauchant des créatures ailées assoiffées de sang. Un des survivants donna les ordres :



« TOUS EN POSITION SOLDATS ! »


                                                                                                                                                           ~~~~



« Hé m'dame... Excusez moi mais on ferme, c'est l'heure de partir... »


   Ombrya ouvrit les yeux doucement, agressée par la lumière des flammes des chandeliers accrochés au mur. Un homme au visage bouffi, sentant la bière à des kilomètres se tenait devant elle en la regardant fixement. Elle mit quelques secondes pour se rendre compte qu'il s'agissait du tavernier. Sans doute qu'elle n'avait pas vu le sommeil arriver et qu'elle s'était pour la énième fois endormie à une table, comme à son habitude. Elle posa ses grands yeux verts sur le patron et s'excusa avant de laisser une bourse sur le comptoir et de quitter précipitamment la taverne.


« Mais vous n'avez rien conso...mmé. » lança-t-il sur le seuil de la taverne à la disciple de Sacrieur, déjà bien loin de l'établissement.


   Ombrya parcourait les rues de la cité d'Astrub en silence, sous son long manteau et sa capuche recouvrant son visage, comme une ombre invisible. La nuit, cette ville était plutôt calme si on oublie bien évidemment les joyeux lurons en train de décuver dans quelques ruelles ou les prostitués du zaap prêtes à tout pour arrondir leur fin de mois. Près du rempart de la cité, on pouvait entendre le ronronnement des chachas et les ronflements des bouftous. A moins que ce ne soit ceux du vieu Bil, leur berger. Ce genre de détails donnaient à la ville un petit côté charmant, presque familial que Ombrya affectionnait particulièrement. Cette dernière venait d'ailleurs d'arriver à destination, aux portes de la prison d'Astrub. Elle descendait prudemment l'escalier menant aux cellules et s'arrêta devant le geôlier, dont le visage était légèrement éclairé. Quand il la vit, il ne fut nullement étonné.



" - Ce soir encore Ombrya ?

  - Ouais, j'ai nul part où dormir, tu me files la clef d'une cellule ?
 
  - J'en ai marre de te voir dans cette situation, dormir dans une cellule, au milieu de criminels que tu as, pour la plupart, toi-même arrêtés et qui rêvent de te faire la peau. Pourquoi tu ne prends pas une chambre à la taverne ? Tu serais plus en sécurité.

  - Si tu savais le nombre de mecs qui se font trancher la gorge pendant la nuit là-bas par quelques clients soucieux de se payer un verre de plus, tu ne dirais pas ça."






   Le geôlier grimaça et lui tendit une clef, sous le sourire vainqueur de la jeune femme. Elle non plus n'était pas enchantée de dormir dans ces conditions mais c'était ce qu'il y avait de plus confortable et plus sûr dans l'immédiat. Enfermée à double tour, elle ne pourrait pas sortir mais personne ne pourrait rentrer non plus. Elle se dirigea tranquillement vers une sorte de matelas fait en épis de blé et se coucha en boule, gardant sa capuche bien enfoncée sur son visage. Demain serait une journée de plus à affronter.


Passons à une petite présentation de ma personne maintenant !

*réajuste son nœud de cravate et se racle la gorge* Hum hum. Alors moi c'est Jérémy, 20 ans et habitant vers Toulouse ! Un sudiste donc qui est un preux défenseur de son soleil et surtout de sa chocolatine. Je suis passé par un lycée général et après avoir obtenu un Bac L j'ai décidé de me diriger vers la Fac. En psychologie pour être exact. Et quelle fut ma surprise en me rendant compte que... j'ai choisis la pire des spécialités pour moi. Je voulais découvrir ce que c'était et bien j'ai été servi ! J'en ai maintenant la sainte horreur et me suis redirigé vers une licence de Lettres modernes. Vous l'aurez compris, Freud n'était pas une passion chez moi.
           Oh tiens en parlant de passions (Vous avouerez que vous ne vous attendiez pas à une telle transition !), les jeux vidéos y occupent une grande place. Outre le fait d'être un joueur lambda, j'adore cet univers. D'ailleurs je pourrais très bien me contenter de trainer sur l'actualité du jeu vidéaaaaal et être ravi au plus haut point. Je suis un très grand fan de RPG et aussi de MMORPG même si je traine sur League of legends de temps en temps. Je fais aussi de la musculation en parallèle, manière de m'entretenir et de me défouler un peu. Niveau musique je ne me prononcerais pas. J'aime quasiment tout à part la hardtech et le reggae (et encore, ce n'est pas vrai pour toutes les musiques.). J'aime beaucoup l'éléctro mais me retrouve souvent à chanter des musiques des années 80 avec des amis après quelques rigolades ! Si je devais parler de films ou de série, il faut savoir que je ne suis pas un grand cinéphile mais que j'ai quand même quelques coup de cœur. Pour les films, je peux citer Gladiator ou Never back down (Qui correspond au parfait cliché du film Américain mais toutefois assez motivant !) et niveau série il s'agirait de Supernatural, Smallville, Kaamelott et je viens de démarrer Borgia qui m'a l'air sympathique.
           Passons maintenant à mon caractère. D'ordinaire, je me décrirais comme quelqu'un d'assez calme et posé, qui adore rigoler mais qui en revanche n'a pas sa langue dans sa poche. Quelques principes me tiennent à cœur et je n'hésite pas à les défendre (Qui a dit pain au chocolat ?!). J'ai été meneur de pas mal de guildes sur pas mal de mmo et j'ai toujours mis un point d'honneur à ce que la convivialité et l'aspect familial priment sur l'efficacité. Ne peut on pas progresser tout en s'amusant plutôt que de s'engueuler au moindre faux pas en donjon ?



 Mon épopée dofusienne a démarré courant 2007-2008 sur pouchecot. Premières heures de jeux fabuleuses, rencontres inoubliables et surtout essayage à bon nombre de classes jusqu'à trouver chaussure à mon pied. Ce fut l'Osamodas que j'ai monté par la suite level 200. J'ai toujours joué en mono donc cela n'a pas été aisé, mais on ne voit pas le temps passer quand on est accompagné ! J'étais plutôt fier de ce petit dresseur de bouftous qui s'est illustré en étant premier au ladder kolizéum Osamodas ! Par la suite, ma guilde a déménagé sur Djaul, je l'ai donc suivie. Je jouais beaucoup moins et suis devenu ce que l'on pourrait appeler un casual gamer et cela m'allait tout à fait ! Puis j'ai fais une pause, pause qui a duré de nombreux mois. J'ai recommencé un perso pour avoir un peu de défis et me suis lancé chez les Sram, toujours sur Djaul. Quel plaisir d'OS des mobs grâce à un réseau de pièges rudement réfléchi qui a d'ailleurs rudement enrichi la pharmacie en terme d'Aspirine ! Je l'ai mené jusqu'au level 175 environ. Le THL ne m'intéressait pas vraiment car ce perso était dédié au RP. Car oui il faut savoir que je suis un rôliste pur et dur.      C'est une véritable passion chez moi et j'y ai passé de nombreuses années, quelque soit le jeu ou la plateforme (IG, forum, vidéos ...). Vint ensuite une nouvelle pause, probablement par ennui et envie de découvrir de nouveaux horizons !
        Ayant décidé hier de revenir sur Dofus, je me suis décidé à recommencer un nouveau perso (Oui encore haha !) sur un nouveau serveur. Je me suis tourné vers Hécate où j'y ai formé ma guilde, Spiritual. J'ai aujourd'hui décidé de la quitter pour rejoindre ---Hades---. Puisse ma petite Sacrieur de niveau 200 prospérer chez vous ! Et sinon ... j'aime bien les cookies, mais pas plus que les chocolatines.


                                                                         
avatar
Ombrya

Messages : 1
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 20
Localisation : Dans ton dos.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Krakey le Jeu 9 Fév - 12:46

Belle candidature j'ai adorer te lire Wink

Donc voila moi pour ma part je te parraine bisous Wink
avatar
Krakey

Messages : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
Age : 23
Localisation : templeuve

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Invité le Jeu 9 Fév - 13:04

Welcome !
Belle présentation, c'est bien écris.
+1 pour Supernatural & Never Back Down. (Je te conseil du coup John Wick ou Kingsman en Film)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Keoraes le Jeu 9 Fév - 15:36

J'ai tou lu ! J'attends que tu postes ta candidature avec impatience !
+1et bienvenue !

Keoraes

Messages : 14
Date d'inscription : 19/04/2016
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Madmatmax le Jeu 9 Fév - 18:08

Salut,
j'ai beaucoup aimé ton RP; très peu de fautes, de l'imagination et un vrai souci du détail...une fibre littéraire bien perceptible quoi. Smile
Je pense que tu n'aurais pas eu de mal à intégrer notre guilde sans passer par le parrainage avec une candidature de cette qualité. Merci d'avoir quand même fait l'effort de rédiger une belle présentation.

Bienvenue !

Madmatmax

Messages : 88
Date d'inscription : 01/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Myl le Jeu 9 Fév - 19:19

Coucou, comme tu es parrainé, mp moi ig et bienvenue chez Hades.

_________________
avatar
Myl

Messages : 164
Date d'inscription : 17/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Arazal le Jeu 9 Fév - 19:46

Bonjour, je répond très peu sur le forum et je me suis arrêté sur ta candidature qui je trouve est parfaite, en espérant que tu te sente bien chez nous et bravo pour ton RP, je ne suis pas du tous du genre à aimer cela, cependant je t'avoue que le tiens j'aurai bien aimé y voir une suite ... Very Happy

Zoubi, Arazal
avatar
Arazal

Messages : 11
Date d'inscription : 01/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Cara' le Ven 10 Fév - 11:55

POUR seulement si tu fais une suite à ton RP !!
avatar
Cara'

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature Ombrya.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum